• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


mursili mursili 21 octobre 2017 14:16

@Stéphane Domeracki

Merci pour cette réponse détaillée qui prouve que vous maîtrisez le sujet, ce qui n’est pas du tout mon cas. Si je vous comprends bien l’oeuvre de Heidegger oscille entre sophistique et mystification, elle serait une dangereuse imposture. On peut tout de même s’étonner qu’elle ait pu influencer des philosophes aussi renommés que Lévinas ou Derrida. Par ailleurs, l’obscurité passant pour de la profondeur n’est-elle pas un travers de cette « french theory » qui a sévi (et sévi encore ?) naguère sur les campus américains. Ainsi la « déconstruction » derridienne n’est-elle pas un héritage de Heidegger ? Autrement dit, faut-il reconnaître à ce charlatan le mérite d’avoir suscité des travaux stimulants pour la réflexion, a-t-il tout de même pu jouer le rôle d’un « remue-méninges » dans le champ des sciences humaines ?  


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès