• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Eponymus (---.---.250.25) 4 mars 2007 22:41

Le problème est que sur un plan strictement philosophique, l’athéisme dans sa conception matérialiste est une croyance - autrement dit, la croyance que tout est matière ce qui n’est pas du tout vérifié scientifiquement.

Et dans un état laïque, tel que le conçoivent beaucoup en France, il serait tout aussi dangereux et totalitaire que cette croyance intervienne d’une quelconque façon dans les affaires républicaines. Il doit y avoir selon ce principe une stricte séparation entre les diverses philosophies religieuses et l’état de la même façon qu’il doit y avoir une stricte séparation entre l’état et les croyance athées et matérialistes. Les signes ostentatoires athées doivent être interdits dans les écoles au même titre que le voile et les croix. Idem sur les grands sujets de société.

Cela me parait peu applicable car un athée matérialiste sera toujours un tant soit peu influencé par ses croyances au moment de son vote et cela ne me choque pas. Qu’une personne ayant une croyance religieuse soit influencée au moment de son vote par ses croyances religieuses intimes ne me choque pas non plus et me parait surtout inévitable.

Le respect des différences me parait un bien meilleur critère surtout que la conception de Dieu, même au sein d’une même religion, dogme ou pas, varie d’un individu à l’autre. D’un courant religieux philosophique à l’autre, c’est évidement encore plus flagrant - exemple le boudhisme, le védisme, le taoisme dont les concepts de Dieu sont finalement assez proche de certaines recherches effectuées dans la mécanique quantique (énergie produite par l’interraction polaire entre un monde matériel et immatériel qui aurait des propriété exactement inverses).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès