• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


REVAHB 7 novembre 2017 21:12

@docdory
Cher Docteur, 

Nous ne souhaitons pas ici parler du développement des pathologies , car il faudrait par développer les différentes maladies, les différents vaccins les risques pour les deux sachant que d’un côté les données ne remontent absolument pas , ou très peu (entre 1 et 10%) et qu’il n’y a aucune étude à moyen et long terme. Nous pourrions, et les médecins de notre association également, vous raconter notre vécu également avec les problèmes des victimes qui ont développées des maladies neurodégénératives, ou auto immunes ou neuromusculaires, ou articulaires etc.... 

Nous avons quelques années d’expérience nous aussi. Mais là il ne s’agit même pas de parler de cela il s’agit de réfléchir à la façon dont cette loi est en train de passer, sans aucun débat, en cavalier législatif c’est à dire dans une loi des finances et non dans une loi réellement débattue, après un moratoire sur les différents sujets qui nous préoccupe concernant la santé des futurs nouveaux nés. 

Il est question de redonner le pouvoir aux médecins, et non de les dispenser d’un certain esprit critique. Il est question d’alerter sur les conséquences de cette loi : la mise à l’écart d’enfants, qui seront forcément stigmatisés, et qui seront mis au ban de la société parce qu’ils n’ont pas reçu tous les vaccins rendus obligatoires dans cette loi. 

C’est aussi indiquer aux parlementaires, aux élus, qu’ils seront les premiers à devoir écarter une famille, un enfant de l’école 

C’est aussi indiquer quels sont les risques réels qui sont indiqués dans le code pénal, auquel se réfère notre Ministre de la santé quand elle dit que les enfants handicapés pourront attaquer leurs parents devant la justice s’ils sont handicapés suite à une maladie pour laquelle les parents ont refusé de le vacciner. Ce qui est absolument ignoble ! Incite t’on un enfant à porter plainte contre son parent fumeur, contre son parent qui conduit trop vite ? 

Et si cette mesure était faite dans le cas d’une urgence sanitaire, mais non il n’y en a pas. On ne voit même pas de baisse de la vaccination... Alors pourquoi faire tout ceci ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès