• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Gilles Mérivac Gilles Mérivac 8 novembre 11:51

Nous vivons sous un régime de surveillance généralisée, non seulement nos achats sont traqués sur Internet, nos comptes en banques sont accessibles directement aux services fiscaux, et nous sommes fichés de mille et une manières. Sans compter le regard des autres et ceux qui dénoncent leur voisin sous n’importe quel prétexte juste pour nuire.

Mais pour le pouvoir, ce n’est pas suffisant, il n’y a pas assez de personnel pour épier les gens, les mailles du filet sont trop grandes. La nouvelle tendance évidente est donc que les gens ordinaires fassent eux-mêmes ce travail. Les femmes sont particulièrement adaptées à ce rôle car elles disposent généralement de réseaux sociaux plus étendus et mieux organisés que les hommes. Le but de cette campagne sur le harcèlement est donc de les faire participer davantage à cette surveillance des masses en les habituant à la délation.

Économie de personnel et efficacité, gagnant-gagnant !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès