• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Fanny 9 novembre 2017 22:43

@kabouli

Bien d’accord, mai 68 fut aussi un mouvement ouvrier. Il y eut aussi le coup de poing entre les étudiants et les gros bras de la CGT (je m’en souviens). Les conditions de travail se sont notablement améliorées après mai 68. Ce qui était possible avant mai, pour un patron, l’était beaucoup moins après. Cette dialectique étudiants/ouvriers ne doit pas cacher le fait que Seguy et la CGT visaient une forte augmentation du pouvoir d’achat (obtenue mais reperdue ensuite), pas une prise de pouvoir « antisystème ». Mitterrand et Mendes ont bien tenté le coup, mais ils étaient des politiciens « bourgeois » de la IVème R. A aucun moment il n’a été sérieusement question d’un pouvoir ouvrier. Les voitures d’Europe 1 qui accompagnaient les manifs étaient de la fête, cela se sentait (en cas de vraie menace, Europe 1 aurait dénoncé le mouvement). Une sensation extraordinaire de mai 68, que vous rappelez : tout le monde se parlait avec le sourire, dans un contexte de sensation de disparition de l’Etat. Cette sensation de sentir la société comme en lévitation est unique. Jamais retrouvée depuis.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès