• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Elliot Elliot 9 novembre 2017 20:16

Mai 68 a remis au goût du jour des notions aussi éculées que le droit au bonheur, la dénonciation de l’hypocrisie bourgeoise, l’opposition aux guerres impérialistes notamment celle du Vietnam, la libération sexuelle pour ceux et celles qui le désiraient.

Des mythes sans doute, mais des mythes mobilisateurs et d’esprit libérateur quand aujourd’hui les seuls thèmes à mobiliser sont soit marqués au sceau du nombrilisme ethnique soit de l’avidité consumériste sans limites. 

Mai 68 a semé les germes de toutes les lois couronnant les avancées des mœurs que l’on connaît aujourd’hui.

A contrario le mouvement n’a pas permis de voir se dégager parmi les grandes figures de l’époque de grands hommes d’état, au mieux de pesants apparatchiks sans envergure.

Ses leaders de l’époque ont été broyés par ce qu’ils dénonçaient, le conformisme social, ce qui soulignait à la fois la fragilité de leurs convictions et la solidité des règles de la société.

Rares sont ceux qui sont restés fidèles aux idéaux de leur jeunesse d’alors, les autres sont passés de l’esprit des barricades à la pensée réactionnaire et bénéficient de cette considération que les médias « mainstream » accordent sans mégoter à ceux qui se renient.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès