• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


filo... 28 novembre 2017 18:23

@njama

Personnellement je n’ai jamais entendu parler d’un homme politique ou publique, passé ou présent et qui diffuse ou défend des thèses de la Grande-Serbie.

Juste quelques tentatives des personnages insignifiants et marginaux, oui.

Parmi eux le plus connu et qui essaie encore aujourd’hui de rebondir est Vuk Drašković.

Ancien membre de parti communiste yougoslave. Après avoir raté sa vocation d’écrivain il se lança dans la politique en créant un parti politique d’une droite plutôt extrême (surtout selon les besoins électoraux) et qui lança le slogan : « La Serbie est partout où il y a une tombe serbe »

Critique virulente envers les occidentaux il devient leur défenseur acharné. Le tous pour essayer de drainer les ultras de tous bords.

Actuellement son parti est quasi inexistant. Aux élections il obtient <1 % de vote.

En politique généralement, des affirmations « grand ci, grand ça », que vous citez dans votre commentaire, relèvent plutôt de l’impérialisme. Or, les slaves n’ont jamais eu de ces tendances.

C’est plutôt les occidentaux qui sont les maîtres incontestés dans ce domaine.

Quant au nationalismes et/ou chauvinisme prenons garde à son définition et surtout à son application, disons le à géométrie variable.

Dans la crise yougoslave, Occident a choisi ses protégés et sa tête de turc, les serbes. Le fait de dire qu’on est un serbe devenait synonyme de « nationaliste ou chauviniste ». Parfois ils ajoutés encore « grand-serbe », ceci pour les accabler d’avantage.

Un exemple de « gentil chauvinisme » occidental et à géométrie variable, on le trouve chez vous les français.

A commencer tout d’abord par sa forme la plus banale (parce que ci souvent utilisée) est le nombrilisme français et son « cocorico »

Un autre exemple, plus lourd et que vous voulez imposer aux autres, quand cela vous arrangent, vous le cachez derrière un doux euphémisme : « la politique de droit de l’homme »

Maintenant tous s’inverse. Occident a perdu son « leadership » sur le reste du monde. Nous assistons au grand chamboulement. Ce qui a été en haut vient en bas et vice versa.

Comme quoi tout se paie un jour y compris la satanisation des serbes et condamnations des « coupables » devant le CPI à au total à plusieurs centaines d’années de prisons.

Pendant ce temps les autres bourreaux qui avaient la chance de ne pas être des serbes se pavanent fièrement dans les couloirs des officines de leurs protecteurs occidentaux.

Mais patience…

Comme ils ont habitude de dire, les serbes : patience, nous avons était sous le joug ottoman pendant 5 siècles et nous avons survécus. Patience, nous survivrons aussi les 50 prochaines années d’occupation occidentale.

Dont acte !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès