• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


calach calach 13 décembre 2017 13:05

Il est difficile de dire si la meilleure des techniques pourra un jour effacer les erreur judiciaires.
Mais aujourd’hui, la vérité est parfois bafouée volontairement par l’institution.
J’en veux pour preuve l’affaire actuelle de l’affaire de l’instituteur de Genlis. En novembre 2016, il a été accusé de viol sur une élève de 4 ans. Or tout l’innocente. Les enfants étaient regroupés dans la classe, une collègue travaillait avec lui et on n’a pas retrouvé son ADN sur les vêtements de l’enfant. Il a fait 5 mois de prison et on a découvert qu’une tache de sperme sur la culotte de l’enfant appartenait à un membre masculin de la famille (père ou frère).
Le juge n’a pas annuler la mise en examen de l’instituteur et a accordé l’indulgence au père en prétendant que la tache de sperme était liée à une pollution dans le linge sale....
A lire pour soutenir l’instituteur en signant la pétition : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/genlis-cote-d-or-lorsque-dictature-196792


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès