• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Fanny 20 décembre 2017 01:29

@Fifi Brind_acier

Sur le principe, bien sûr. Mais les fraudes des artistes, footballeurs et people les plus riches qui sont restés résidents fiscaux en France (une minorité ?) ont un effet microscopique sur nos impôts : quelques centimes/an/contribuable. Qui plus est, ils sont souvent redressés. Les dizaines de milliards de manque à gagner sont ailleurs, du côté des entreprises, des GAFA, des Français milliardaires résidents fiscaux en Belgique et en Suisse, des commerçants, artisans et autres qui ne déclarent qu’une partie de leur activité, de niches fiscales en quantité excessive, des lois mal fichues …

Ce que je ne comprends pas, c’est qu’on aille chercher des poux dans la crinière d’un artiste pour des délits pour lesquels il a été jugé et éventuellement condamné. Cela au moment de sa mort. Cet état d’esprit me paraît douteux, mesquin, déprimant. J’espère que le jour de ma disparition, mes proches ne vont pas s’attarder sur les conneries que j’ai pu faire dans ma vie (il m’est arrivé de payer un type au noir, si, si, je confesse) et se rappelleront plutôt du positif, du gai, du vivant.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès