• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Pascal L 2 février 2018 23:42

@Christian Labrune
« Il n’y a aucune raison d’imaginer qu’une machine pensante planétaire veuille détruire une espèce déjà intelligente dont elle procède »

C’est notre conscience qui fait que nous nous faisons la guerre ou que nous nous aimons. Une machine « consciente » devrait réagir de la même manière. Elle pourrait même avoir une religion. Qu’ils soient programmés par des méthodes conventionnelles ou de l’IA, une armée de robot a une intelligence qui peut être collective mais ne possède pas de « conscience », pas plus qu’une fourmilière n’a de conscience en tant que telle. Je suis d’accord pour dire que les algorithmes sont de plus en plus complexes et que nous verrons de notre vivant des applications de plus en plus sophistiquées mais je ne vois pas de trace de conscience dans tout ce que vous me décrivez. Mais peut-être appelez-vous conscience ce que j’appelle intelligence. Pour moi, ce n’est pas du tout la même chose. Professionnellement, j’utilise l’intelligence des machines pour contourner les biais dus à la conscience des personnes qui créent des intentions souvent cachées pour chacun de nos actes. L’ordinateur me permet de reconstituer des éléments objectifs qui se trouvent cachés dans la communication écrite puis je présente à tous les partenaires ces éléments objectifs. C’est très efficace pour une coopération sans chef, mais c’est insupportable pour ceux qui recherchent le pouvoir. Si nous remplaçons les personnes par des robots, mon travail ne sert plus à rien car les biais disparaissent. Un ordinateur répond à un objectif et non à une intention.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès