• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 2 février 2018 18:04

Le multiplicateur de crédit est donc loin de s’être propagé dans toute la société et n’a pas engendré de « bonne inflation », celle de la dissipation d’énergie due à une reprise économique.

Depuis 2008 l’accès au crédit est devenu extrêmement difficile. Les banques n’osaient plus prêter sauf à des gens parfaitement solvable :
- Des entreprises rentables mais avec peu de fonds propres (économie en flux tendu oblige) se virent refuser du jour au lendemain la moindre ligne de trésorerie, beaucoup sont tombées sans motif de rentabilité. Comment produire si l’on ne peut plus acheter ses matière premières à crédit. Et c’est là la principale raison de la faillite des boites privées en Grèce qui n’avaient rien avoir avec le public. Un ami courtier en crédit m’a dit que c’était exactement pareil en France.
- Les conditions se sont aussi durcies pour l’accès au logement, ralentissant toute la filière du bâtiment, et gonflant la bulle de l’immobilier (plus de demandeurs, moins de logements)

(C’est marrant comment les riches deviennent plus riches à force de prêter à ceux qui possèdent)

On sait donc depuis quelques années que ça ne marche pas, pourtant on ne change pas de cap, on continue à faire du QE à Gogo tout en espérant que les banquiers daignent prêter (banquiers responsables de la crise). On peut commencer à spéculer un chouillat que ces mesures ne sont pas faites pour aider l’économie ? Peut-être que les banques nous cachent qu’elles sont dans une plus mauvaise situation et n’ont pas d’autre choix que de boursicoter pour se refaire une santé ?

Un autre indice : Rappelez-vous Laurent, je vous avais dit en novembre 2013 que les taux bas c’était juste pour que les banques se refassent une petite santé. C’était il y a 5 ans.

Votre cours magistral sur la masse monétaire est le bienvenu, mais bon maintenant qu’on commence à avoir l’impression que vraiment rien n’est fait pour nous, ni les taux, ni les QE... Maintenant qu’on sait qu’on donne tous les moyens aux coupables sans garanties (zéro taxes, zéro taux, subventions déguisées, crédits...) peut-être serait-il opportun de dire aux gens qu’ils sont tout simplement pris pour des cons ? Sans attendre 5 ans.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès