• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Parrhesia Parrhesia 12 février 10:04
Tout ceci est, sans aucun doute, d’une bonne tenue dialectique.
Néanmoins, le délétère problème de l’absence de peines de substitution suffisamment dissuasives suite à l’abolition de la peine de mort n’est pas évoqué.
Ce qui débouche sur deux lacunes, parmi les plus fondamentales de notre « Justice » actuelle.
D’abord une permissivité abusive et organisée privilégiant la défense du suspect au détriment de celle des victimes.
Puis, comme corollaire de la première, le fait que nombre de Maîtres du Barreau puissent apparaître, désormais, moins comme des artisans de la Justice et comme des gardiens vigilants des droits de la Défense que comme des virtuoses de la dépénalisation.
Reconnaissons aussi que la situation ne serait pas telle si la qualité du « législateur », issu des rangs de partis politiques de plus en plus contestés, ne s’était pas dégradée au détriment de la clarté du Code et du traditionnel Esprit des Lois !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès