• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


cdg (---.---.200.228) 10 mars 2007 19:19

globalement bon article mais quelques remarques : 1) les interimaires qui travaillent pour un constructeur auto comme vous l ecrivez sont statistiquement consideres comme travaillant dans les services (leur employeur officiel est un societe d interim) et non dans l industrie. Ca fausse donc un peu les chiffres sur le declin de l industrie.

2) sur le plan economique c est clair que le modele d une entreprise flexible qui permet d absorber les hausses ou baisses de production est celui qui a de l avenir. Par contre, dans un pays mine par le chomage de masse et la hantise de la pauvrete (50% des francais craignent de devenir SDF) dire que vous risquez de perdre votre emploi pour cause de production insuffisante est une declaration de guerre pour ceux qui l entendent et qui s imagine tout de suite a la rue

Pour le reste, je lisais un article sur toyata qui va bientot devenir le premier constructeur auto mondial. Quel est leur success ? Se remettre en question, etre centre vers le client et le produit. Un jour j ai lu une intgerview sur l automobile du futur. On y interviewais PSA et renault (cocorico) mais aussi le PDG de toyota et de GM. Devinez, le seul qui ai parle de « produit » c est celui de toyota (voiture hybride de memoire). Les autres ont fait un bla bla financier soupoudre de considerations generales Et apres on s etonne du resultat ! Le probleme majeur en france c est que tout est fossilise et que rien ne change. On ne change pas une equipe qui perd pourrait etre notre slogan (que ce soit au plan economique ou politique d ailleurs)

3) comme vous le dites, l asie a mutualisee la fabrication. Donc si un client commande moins, l autre commandera peut etre plus. C est l avantage d etre tous au meme endroit. Malheureusement cet endroit n est pas en france ! (mais tout n est pas perdu pour les francais, ils peuvent s y installer)

4) quand au petit dessin, il explique bien l un de nos problemes : un petit jeune qui prend dans la tete toutes les contraintes (comme la flexibilite qui les fait vivre avec des revenus ridicules ou au crochets de leurs parents) et de l autre un « senior »pepere". D ou l exil de ceux qui le peuvent et les emeutes de ceux qui sont coinces et sans espoir


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès