• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Ecométa Ecométa 19 février 2018 12:07

J’apprécie beaucoup Blaise Pascal, qui, contrairement à René Descartes, avait intuitivement compris bien des choses sur la complexité du monde physique et même métaphysique, un ordre complexe « écosystémique » non réductible au simplisme de l’individualisme méthodologique de la science cartésienne !
 
Par contre, et il n’est pas le seul sur ce sujet, je n’apprécie pas ses bondieuseries, cette façon de mêler Dieu aux affaires humaines, ni chez-lui, ni chez Descartes, ni chez aucuns penseurs..

Dieu n’a rien à voir dans les affaires humaines car il n’y a ni Dieu, ni diables, qui sont de simples palliatifs, des substituts à notre responsabilité d’humain, voire, avec les religions, un moyen de domination, de certains sur d’autres, voire de pure aliénation mentale !

Je n’ai qu’une seule religion qui est celle de croire en l’Humanité au « principe d’humanité » ; à la capacité de l’humain de s’améliorer. Pour se faire, il conviendrait de cultiver le meilleur de l’humain et non son pire comme nous le faisons si savamment ( affaire de savoir) et si délibérément (affaire de libéralisme économique) !

Il n’y a ni Dieu ni diables : il n’y a que le bon ou le mauvais génie du genre humain ; actuellement, en ces temps de modernisme paroxysme de modernité et plus simple modernité, c’est le plus mauvais du génie humain qui est à l’œuvre !

Force est de constater que nous n’avons rien inventé de fondamental depuis les philosophes de l’antiquité grecque. D’ailleurs, le positivisme technoscientiste qui est à l’œuvre de nos jour estime qu’il n’ y a rien de fondamental, aucune cause première et d’aucune sorte, même et surtout pas sociétale, qu’il n’y a que des conséquences sur lesquelles il nous suffit d’agir... c’est la raison pour laquelle nous ne faisons qu’ajouter de conséquences à des conséquences et forcément des problèmes à des problèmes ! C’est ce qui fait, qu’en termes d’Humanité, de principe d’Humanité, de démocratie, de principes républicains, à ne pas nous en remettre : nous nous nous enterrons profondément !

Le monde n’est pas de nature technoscientifique ni de nature mathématique : il est naturellement naturel !

Pour ma part, afin que le monde des humains aille mieux, j’ établirais 4 ordres qui découlent l’un de l’autre : 

L’ordre Ontologique : interrogation qui débouche sur le « principe d’Humanité » car nous sommes une collectivité humaine et non des loups en meute !
 
L’ordre Déontologique : agir et faire en fonction du premier ordre, en fonction de ce grand principe qui est celui d’ HUMANITÉ et non d’un humanisme voué au technoscientisme qui nous mène droit vers le transhumanisme et la fin de l’ HUMANITÉ !

L’ordre Éthique (et non ethnique, ni technique) : consistant à ne pas faire à l’autre ce que nous ne voudrions pas qu’il nous fasse !.

L’ordre de l’Altérité : avoir le goût de nos semblables car nous sommes tous HUMAINS !
 
C’est l’ordre de l’ O.D.E.A. ... à bon-entendeur ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès