• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Decouz 25 février 2018 14:39

@Jean Roque
Le Japon est sans doute une exception, due à son insularité, il y a eu des affrontements avec les pays voisins, il a hérité le bouddhisme de la Chine ainsi que des traits de langage.

Il a maintenu son homogéneité ethnique oui mais il a en partie perdu son âme après sa défaite en 45, et son occidentalisation. A moins de considérer qu’il s’agit d« une réussite de synthèse.
On a le cas, comme l’Allemagne de cette époque, ou l’équilibre entre sauvegarde de la particularité/supériorité supposée et l’ ouverture a joué dans le sens »supériorité raciale ou ethnique" supposée et poussée dans une direction finalement destructrice.
On peut aboutir dans les deux cas à des situations déséquilibrées... Une saturation qui mènera à un affaiblissement, une juxtaposition de bric et de broc ou une prédominance d’un des éléments, 
sinon idéalement et positivement un mixage harmonieux (les éléments restent distincts comme dans une mosaique) ou un métissage (les éléments fusionnent) il faut prendre en compte l’époque actuelle qui ne favorise pas l’isolement géographique des différentes composantes, l’Europe ou la France ne sont pas les seules concernées.
Il faudrait distinguer : la race (qui n’existe pas dans le droit français) ou ethnie, traits plus ou moins extérieurs, et la caste (n’existe plus depuis la révolution en France) ou statut intellectuel, social, la caste l’emporte sur la race, deux êtres de statut social/intellectuel/culturel équivalents pouvant être plus solidaires entre eux que deux êtres de même race/ethnie. 

Oui il y a le cas des empires qui englobent des pays/ethnies/ langues différents.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès