• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Philippe VERGNES 1er mars 2018 10:33

@ JL,


J’ai déjà donné des dizaines de définitions dans mes articles, toutes issues de citations extraites d’ouvrages relatifs aux concepts de Racamier et en aucun cas une définition freudienne pour la simple et bonne raison que Racamier... ben, ce n’est pas Freud. J’ai également donné la définition de la pensée perverse à de multiples reprises depuis 2012. Définition que vous avez vous-même contestée : arriver à contredire un auteur sur sa propre théorie en insinuant qu’il a tort, cela relève d’un tour de force vraiment extraordinaire.

Vous avez dans mon post d’hier à 19:49 l’explication pour laquelle Freud ne peut pas être mélangé à Racamier, car ce dernier corrige en long en large et en travers les égarements freudiens. Et pour cause, lorsque l’on connait l’histoire de la naissance de la psychanalyse telle qu’elle est racontée dans sa correspondance avec Fliess.

Il n’y a rien de solide dans vos affirmations péremptoires pour la simple et bonne raison qu’il vous est impossible de comprendre que la topique de Racamier et les théories qui en découlent englobent, dépassent et corrigent les apories des théories freudiennes. Mais cela, un idolâtre freudien ne peut en aucun cas en tenir compte.

Ce qui vous discrédite, ce n’est pas moi, c’est votre ignorance des sujets sur lesquels vous débattez et pour lesquels vous prétendez avoir des compétences que vous n’avez jamais eu sur des œuvres que vous n’avez jamais lu. Ce qui relève de la plus pure imposture et du charlatanisme. Et votre persistance à me tenir tête partout où j’interviens pour relancer ce débat sans fin alors que vous n’avez jamais ouvert un livre de Racamier (excepté ce que vous avez appelé « le petit Racamier » qui n’est pas un de ses livres, mais simplement un extrait) est LE principal facteur pour lequel je vous traite de fou. Fou et se croire tout-puissant, il faut l’être pour débiter le nombre de conneries que vous me débitez continuellement sur le sujet.

Dernière précision sur le contexte des théories de Racamier : elles entrent dans une psychanalyse groupale et familiale et c’est à ce titre que Racamier parle de déliaison au sujet de la pensée perverse dont sont porteurs les pervers narcissiques que certains auteurs définissent comme étant une pathologie du lien. Et dans ce contexte, votre définition freudienne que vous avez fournie « une bonne fois pour toutes » n’a rien à voir (où du moins pas grand-chose, vous ai-je déjà maintes fois répété) avec l’usage qu’en fait Racamier dans le contexte de ses théories qui est celui d’une troisième topique psychanalytique qui « désigne l’organisation du réel en trois registres : interne, externe et intermédiaire » (Racamier 1980, 1993). Nous ne sommes plus là dans un registre uniquement intrapsychique auquel la psychanalyse freudienne est si attachée. Avec Racamier, c’est retour au réel, on grandit un peu et on quitte les « fadaises » freudiennes pour se confronter au principe de réalité, car s’il y avait quelqu’un de versatile, c’est bien votre gourou Freud qui n’a eu de cesse de changer ses théories. Pour ce qui est du délire dans le réel, il faudrait plutôt chercher de ce côté-là.

Pour ce qu’il en est de votre folie, vous devriez prendre le temps de lire Alfred Korzybski qui définit très bien ce qu’est la santé mentale. Tout y est expliqué clairement. Il n’y a peu de chance pour que vous vous y reconnaissiez, mais vous êtes à l’exact opposé de ce que ce chercheur de génie (à la place du « fou lucide » auquel vous vous identifiez) définit comme étant la santé mentale. Outre les prémisses de sa théorie dont tout le monde en connait au moins une, sa règle d’or : ne jamais sortir un propos de son contexte (déliaison) pour l’insérer dans un autre contexte et ne jamais séparer (déliaison encore) la forme du fond d’un énoncé.

Bien à vous « chasseur d’ambiguïté » (LOL !).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès