• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Antenor Antenor 19 mars 2018 13:44

@ Emile

Pour moi la fresque de « la pièce à la fenêtre ouverte sur Jérusalem » représente l’intérieur de la synagogue d’Emmaüs comme l’artiste se l’imaginait. C’est pour cela qu’elle se trouve à côté de la fresque de Cléophas. Si vous percez une vraie fenêtre dans le mur sud de l’église où elle a été peinte, vous verrez Mont-Saint-Vincent à la place de Jérusalem.

Le commanditaire de l’œuvre a voulu faire un parallèle entre Jérusalem - Emmaüs et Mont-Saint-Vincent - Gourdon. On retrouve ce parallèle dans les trois « Maries » (Mary, Marigny et Marizy) implantées au pied de Mont-Saint-Vincent. Peut-être que Chalon était perçu comme la Césarée (tour de Straton / tour de Taisey) d’où arrivaient les Romains. Autun aurait alors été identifiée à Sephoris ???

Même questionnement pour l’Auvergne ; le quartier du Port à Clermont a pu être mis en parallèle avec Bethléem au pied de Jérusalem (ici Clermont). D’où les chapiteaux essentiellement dédiés à la Nativité.

J’insiste sur le Grand Prêtre Jason parce que s’il est effectivement présenté comme philhellène dans le second livre des Macchabées, ce n’est pas du tout le cas chez Flavius Josèphe. L’un des deux auteurs ment.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès