• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Antenor Antenor 21 mars 2018 21:08

@ Emile

Concernant l’absence de vestiges à Chalon, il faut être prudent. Le sous-sol de nos villes est mal connu. A Paris non plus, il n’y a soit-disant pas de vestiges gaulois et c’est comme cela qu’on se retrouve avec Lutèce à Nanterre...

C’est bien Jérusalem qui est représentée mais c’est quand même une drôle de coïncidence que le Mont-Sain-Vincent se trouve juste de l’autre côté du mur où elle est peinte. Pour moi, le message du peintre est clair : la Jérusalem locale, siège du pouvoir religieux, c’est Mont-Saint-Vincent. Un argument en plus en faveur de son identification à Bibracte. Sinon pourquoi cette fresque se trouve-t-elle à Gourdon ?

Les « Saints des Saints », qu’ils soient juifs ou païens, étaient des endroits auxquels seuls les prêtres avaient accès. Ils étaient fermés sur l’extérieur et dépourvus de fenêtres. Cette pièce donne au contraire l’impression d’être ouverte sur l’extérieur et facilement identifiable par les pèlerins. Peut-être un réfectoire.

Il y a un lieu-dit « La Maison Rouge » à Gourdon précisément sur la route qui mène à Mont-Saint-Vincent.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès