• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


phan 4 avril 2018 10:37
Pour comprendre l’Amérique de Trump…

L’Amérique n’est plus que l’ombre d’elle-même, comme l’Europe et la France d’ailleurs.
Nous masquons.
Nous mentons.

Pour comprendre le processus démocratique de Cuba...

Autant de partis que de citoyens et des élus révocables payés au salaire qu’ils percevaient au moment de leur élection !
On le voit, ce qui distingue d’abord le processus électoral cubain du nôtre, c’est l’absence de système partidaire, vilipendé tout autant par Fidel Castro que par… le général De Gaulle. À Cuba, tout part de la base, sans filtre d’un « régime de partis » parasite, « d’agences, de radios et de journaux complices » (Charles de Gaulle).
« Ce que nous voulions éviter, c’est en premier lieu l’introduction de la politique politicienne, la corruption, la division et la fragmentation dans notre processus électoral. Certaines personnes à l’étranger disent qu’il n’y a pas de démocratie sans système multipartite. Dans notre pays, il y a un « système de millions de partis », parce que tout citoyen de ce pays d’âge légal – des millions de Cubains – peut proposer la nomination de tout citoyen du pays » (Fidel Castro).

Résultats des élections législatives du 11 mars 2018 à Cuba

Voilà, vous vous en faites l’idée que vous voulez. Mais au moins vous saurez que quoiqu’en prétendent nos prêcheurs médiatiques, même dans une “dictature” comme Cuba, il peut y avoir des élections presque plus démocratiques que les nôtres.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès