• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Henri Masson 16 avril 2018 19:50

Il a fallu plus de trente ans à Smedley Butler, le général le plus décoré des Marines, pour se rendre compte que la guerre était un racket. Il l’a dit en 1933 puis écrit en 1935 dans “War is a Racket". Plus de 80 ans après, c’est toujours vrai (faire une recherche avec ce titre ou avec "Smedley Butler on Interventionism").

Des crimes sont commis aujourd’hui sous le masque humanitaire pour cacher des intérêts géostratégiques : Irak, Libye, Syrie — l’Iran est sur la liste d’attente vu qu’il est riche en pétrole, et Washington soutient les forces du chaos au Venezuela très riche aussi en pétrole...

À cause de Macron qui s’est vanté d’être un « guerrier » (Twitter, 9 avril 2017), le pays présenté comme celui des Droits de l’Homme (des droits humains) devient complice. Quelle gloire d’être applaudi par le sinistre Erdogan et par Trump !

Il prétend que les frappes ne sont pas une guerre. On ne joue pas sur les mots : il s’agit d’un acte de guerre  ! Pourquoi ne frappe-t-il pas aussi les régimes qui se conduisent de façon pas moins odieuse au Yémen, là où vivent les Kurdes, ou au Congo dit « démocratique » ou en Birmanie et combien d’autres endroits encore ?

Il joue le rôle qu’avait joué Tony Blair lors de la guerre d’Irak : celui de caniche de la Maison Blanche, et ça sous le drapeau tricolore. C’est à cause de gens de cette espèce que Jean Zay avait écrit "Le Drapeau" dans sa jeunesse (en 1924 : né en 1904 donc à 20 ans), non point par mépris envers la France mais envers ceux qui ont traîné le drapeau dans la boue et le sang pour des intérêts sordides. Jean Zay a payé de sa vie son service loyal envers le drapeau tricolore : exécuté à 40 ans par des milices fascistes.

Je ne vois en Macron qu’un sinistre spadassin au service de Trump et des multinationales qui menacent tous les États, toute l’humanité, et je ne suis certainement pas le seul en France comme dans de nombreux pays.

Il est temps que les Français disent haut et fort au monde entier qu’ils éprouvent indignation et dégoût face à ce prétentieux au verbe haut.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès