• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Gollum Gollum 24 mai 2018 09:11

@colibri


Le peu que j’ai lu de St Augustin a eu l’effet d’un véritable repoussoir. Ce type a validé le baptême comme un véritable geste magique censé faire entrer dans un état nouveau au point qu’un non baptisé va direct en enfer. 

D’un point de vue éthique il y a mieux..

Sans compter son apologie de la coercition vis à vis des déviants hérétiques au point de leur ôter tout droit à l’héritage : leurs biens étaient confisqués.

D’autre part vous n’arrêtez pas de nous balancer votre catholicisme alors que vous avez manifestement des opinions gnostiques, comme l’androgynat, la positivité de la chute, et j’en oublie..

Je vais être très net : vous n’êtes pas catholique. Vous êtes hérétique.

Libre à vous. Je suis moi-même un électron libre. Mais ne vous présentez pas sous une fausse étiquette.

Sur l’ascèse en chrétienté : vous devriez lire le bouquin d’Aimé Michel consacré au mysticisme chrétien, intitulé Métanoïa.

Titre du chap 3 : De la douleur au ravissement. Sous-chap 3 : Le jardin des supplices. Sous-chap 4 : La félicité de la douleur.
Autre sous chap : Les tourments de la chair.

Etc... Tout l’ouvrage montre que le saint chrétien recherchait le maximum de douleur voie menant à son contraire : une félicité absolue.

A. Michel montre que le christianisme est de toutes les religions du monde celle qui a pratiqué avec la plus grande assiduité les plus austères pratiques de mortification de la chair. Ravalant les yogis indiens, sur leurs planches à clous, au rang de petits amateurs..

Quant à la dialectique du Bien et du Mal et son opposition elle est totale dans le catholicisme, (contrairement à ce que vous professez), sous l’influence de St Augustin, ancien manichéen, qui importa ce manichéisme à l’intérieur du catholicisme.

Dans le catholicisme il, s’agit d’une lutte à mort entre ces deux Principes que tout oppose. Il n’y a pas d’Unité au-dessus qui réconcilierait les deux, contrairement à l’Hindouisme.

Le catholicisme est un dualisme. Bien évidemment les catholiques le nient en rejetant ce dualisme sur les manichéens au sens de Mani ou sur les Cathares, qui l’étaient pourtant moins, il suffit de lire les textes (voir Jean de Lugio pour la théologie cathare)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès