• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Hamed 5 octobre 2018 11:13

@Hervé Hum

 Certaines de vos idées sont justes d’autres sont erronées. Par exemple, ce que vous énoncez «  La dévaluation ne faisant que réduire le poids de cette dette, mais pas la supprimer ». 

Lisez le best-seller de Thomas Pikettey, ou même pas chercher dans google l’histoire de la dette publique de la France, elle est passée de 200 en 1945 à 60 % en 1947 et 35 % en 1950. Les autorités françaises ont annulé entre 1945 et 1950 165 %. 

Est-ce de la dévaluation ? Les quantitative easing ont annulé une partie de la dette par un jeu de passe-passe entre les banques primaires et les banques secondaires. Et c’est cela que vous ne comprenez pas. Pardonnez d’être direct.

D’autre part, vous dîtes «  Si la monnaie est un rouage essentiel de l’économie, elle n’a pas à être stocké, sauf de manière limité et toujours avec une valeur fondante. La monnaie, dans sa fonction, raison d’être en tant que contrat d’échange de valeur de temps de vie, doit être crée et détruite par les producteurs/consommateurs eux mêmes. Ce n’est donc pas aux banquiers ou aux gouvernements de créer la monnaie, mais aux usagers eux mêmes, sauf que cela implique leur prise en main, responsabilisation et cela, l’élite dirigeante n’en veut surtout pas et fait tout pour persuader les citoyens de ne pas en vouloir. C’est à dire, de vouloir leur propre émancipation... »

Admettons que ce sont les usagers qui vont gérer la création monétaire, mais parmi ces usagers, il y aura ceux qui ne vont s’occuper que de cette activité qui est une activité bancaire. Donc forcément, ils vont remplacer les anciens banquiers, et l’histoire recommence, nous avons le même système que le précédent. Donc, au final, rien n’a changé.


C’est comme les pays communistes, le peuple chasse les capitalistes, Puis ceux qui remplace les capitalistes se transforment en capitalistes d’Etat. Une nommenclatura. Et le peuple n’aura que des miettes.

Il faut être objectif, Hervé, et ne pas vous étendre dans le vague.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès