• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Hamed 6 octobre 2018 12:32

@Hervé Hum

Désolé Je vous réponds très brièvement. Vous dîtes : « Désolé, mais ici, c’est vous qui ne comprenez pas ce que j’écris.

Les quantitatives easing n’ont absolument pas annulé la dette, bien au contraire, elles l’ont augmenté d’autant.

 Ici, c’’est votre enseignement économique qui est biaisé et ne permet pas de comprendre le tour de passe-passe où la dette n’a pas été annulée, mais augmenté d’autant. Seuls les débiteurs ont changés, de connues, ils sont passés à inconnues, c’est à dire, toute personne en besoin de monnaie. »

C’est difficile d’expliquer le tour de passe-passe des Banquiers centraux, mais je vous parie que si je montre le tour de passe-passe entre les Banques centrales et le système bancaire privé occidental, des QE pour diminuer la dette extérieure, je dis bien la dette extérieure occidentale, et non la dette publique intérieure qui ne fera qu’augmenter l’inflation par l’augmentation de la masse monétaire en interne, je suis persuadé que vous serez d’accord avec moi. Une grande partie des QE sert à diminuer la dette extérieure et non à l’augmenter.

Et c’est pourquoi les Banquiers centraux ont eu une idée de génie. Et cette idée de génie non seulement est peu comprise mais n’apparaît pas. Tous sont d’avis qu’elle augmente la dette comme vous le croyez.

La démonstration viendra en temps voulu. Je sais que vous ne me comprenez pas et je vous comprends, j’aurais sûrement été du même avis que vous si je n’avait pas creusé la question, le sens caché des QE. Et peu d’économistes parle du danger de la dette publique et extérieure comme si c’était normal que l’Occident augmente démesurément la dette et qu’il n’y a aucun risque. Aujourd’hui, 100% pour la plupart des pays alors que les pays du reste du monde se trouvent astreints de faire très attention à la dette publique et surtout extérieure.

Cela ne vous paraît pas anormal, parce que vous êtes du côté de la barrière occidentale, et moi dans l’opposé qui cherche à comprendre ce fameux « droit de seigneuriage » de l’Occident sur le reste du monde.

Certes, malgré tout il est positif à la fois pour l’Occident qui a les monnaies internationales et les pays du reste du monde qui en sont dépourvus et ont besoin de ces masses en dollars, en euros pour commercer, pour faire fonctionner leurs économies, Et, par conséquent, ces pays du reste du monde doivent bien gérer leurs économies et faire attention à leurs dettes extérieures sinon gare, le FMI vient et casse tout. C’est le prix pour remettre en ordre ces pays.

Et, étrangement, ce FMI est l’Occident. Et étrangement, on serre des petits pays comme la Grèce, mais lorsqu’il s’agit des pays occidentaux relativement puissants, comme l’Italie, l’Espagne, on accepte le dialogue. Pas question de troïka, et les mesures draconiennes, etc.

Je regrette de vous dire tout ça, mais si quelqu’un parle en ignorant, c’est bien vous. Et je ne dis même pas que vous ignorez, tout simplement vous croyez savoir ce que vous ne savez pas.

Et ce n’est pas en parlant de mots techniques, crédits, prêts, monnaie fondante, dévaluation, dépréciation, augmentation de la dette par les QE que cela changera quelque chose à votre raisonnement qui n’est pas seulement biaisé mais n’explique rien.

Je regrette de vous dire ceci, ce n’est pas de votre faute et n’y voyez aucune condescendance. Je ne suis pas plus intelligent que vous. Je suis peut-être plus critique.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès