• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


eddofr eddofr 11 juillet 2018 14:52

Les animaux, sont faits de chair et de sang, comme nous. 

Ils sont, visiblement, capables de ressentir la douleur physique et la détresse, comme nous.

Dans notre société moderne, urbanisée, nous les côtoyons presque essentiellement au travers de nos animaux domestiques, de compagnie.
Animaux de compagnie avec lesquels, nous établissons un rapport affectif « interpersonnel » (c’est même à cela qu’ils servent).

De cette affection, et de notre empathie naturelle, naît cette compassion envers la souffrance animale.

Je crois qu’on peut diviser l’humanité en deux, ceux qui compatissent et partagent la souffrance d’autrui et ceux qui, au mieux, y sont indifférents et, au pire, s’en délectent.

C’est à la première catégorie que l’humanité doit d’avoir survécu et de survivre encore aux actes de la deuxième catégorie.

si nous n’étions pas sensibles à la souffrance animale (entre autre), nous nous serions entre-tués jusqu’au dernier depuis bien longtemps.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès