• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


egos 30 août 2018 09:05

@Dom66


Portrait bien croqué, 

il arrive parfois que Cab redescende sur terre 
et ns lache un peu les basques avec ses contes à dormir debout.

Cela dit, Hulot est l’exemple « abouti » de l’ arriviste « achevé », 
narcissique et susceptible et capricieux comme une portée de Castafiore réunies,
limite névrose s.p (sans que l’on sache quel est le facteur dominant)

Question pollution, avec sa division aéroportée utilisée lors de ses tournages, il dégage(ait) un surplus monstrueux de co2 et particules pas si fines,

Accro aux sports et transports mécaniques, il en fit un usage ’durable« , dissimulé et honteux, probablement, selon les grilles d’analyse de l’auteur, le produit d’une responsabilité collective, mais pas la sienne.

Ushuaia, dont il refusait la publication légale des comptes annuels, et pour cause, devint, dès sa création le réceptacle-tiroir caisse de tous les lobbies présents sur le territoire et aux alentours.

Hulot appartient à cette race commune de charlatans que l’on observe aux cimes des formations médiatiques : à enduire de goudron et rouler dans les plumes,

puis direction l’atelier de taxidermie,

seul legs à la postérité recevable.

Il serait trop long de relever ici ts les travers de l’impétrant qui se vit (tel une J d’A moderne pseudo-écolo) un jour futur président, 

le lancement de son film »catastrophe" fut précédé d’une campagne médiatique peu commune, saturant l’espace médiatique (journaux, tv, radio,web, hebdo) de son visage en format 3XL,
laissant suspecter qqs intérêts de la classe politico-media-affairiste à placer en orbite ce produit (N.h) frelaté.

L’auteur ns la joue acte de contrition et pénitence pour tous, 
 
du Hulot ds le texte, en résumé.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès