• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


axiaman 6 septembre 2018 13:30
@aimable
Détrompez-vous. Imaginez la Turquie et la Russie voulant commercer entre elles. Admettons que les Turcs veulent acheter du pétrole russe. Les deux pays ont de la difficulté à commercer en dollars, à cause des sanctions américaines. Les Russes n’ont pas trop envie de recevoir de la lire turque car c’est une monnaie fragile.
Comment commercer ?
Avec le Bitcoin, c’est très simple. Les bitcoins sont consignés sur un compte multi-signatures avec 1 signature pour les russes, 1 pour les turcs et 1 pour un éventuel tiers de confiance comme une société d’inspection douanière comme SGS. 2 signatures sur 3 sont nécessaires pour débloquer les fonds. On rajoute une marge de 10% en Bitcoin en cas de fluctuation de change.
Lorsque le pétrole russe arrive au port Turc, les russes valident leur signature pour être payés. Si les Turcs sont de bonne foi, ils valident aussi leur signature et le paiement est effectué. En cas de litige, la SGS fera une inspection et mettra sa signature ou pas.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès