• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


sleeping-zombie 10 septembre 2018 13:04

@Matlemat
Visiblement, on n’a pas du tout la même vision de ce qu’est l’économie.

les états doivent garantir les dépôts bancaires mais leur niveau d’endettement est déjà insoutenable
la BCE fabrique à partir de rien et injecte des dizaines de milliards d’euros chaque mois dans l’économie

C’est deux petites phrases montrent simplement que la « dette » n’est un problème pour personne. La dette d’un individu n’a rien à voir avec la dette d’un état, puisque l’état lui-même a les moyens d’agir sur les règles économiques.
Un exemple : l’état « France » est endetté de 2.000 milliards d’euros (environ), mais les avoirs financiers des français (dans leur ensemble) atteint 4.000 milliards d’euros.
Du coup, peut-on vraiment dire que la situation est problématique ? Qu’est-ce que la dette de l’état ?

Prenons le scénario : faillite totale de toutes les banques.Qu’est-ce qui arrivera ?
A. le chaos total, Mad Max, même l’or ne vaut plus rien. Il vaut mieux avoir des armes et des médocs.
B. la population se met à utiliser une crypto monnaie, ou revient aux p’tites pièces d’or.
C. un référendum pour recréer un « nouveau franc », en créant la monnaie à partir de rien, et en initialisant les comptes : soit également par citoyen, soit en reprenant les anciens compteurs avant effondrement du système.

A mes yeux, le « Mad Max » n’arrivera pas, les gens sont suffisamment civilisés pour comprendre que l’argent ne sert qu’a faire des transferts. Au pire, on peut bosser quelques mois sans être payés comme ça s’est fait en 68 quand les blocages ont commencés à durer.
Le retour à l’or ne se fera pas pour 2 raisons, la 1ere, c’est qu’il n’y a pas assez d’or, la seconde, c’est que tout l’or du monde est déjà distribué dans très peu de mains. On ne va pas initialiser un système en disant « nouvelles règles, nouvelle monnaie, ah, au fait, tout l’or appartient à 15000 personnes et démerdez-vous pour leur rendre service ».
Les crypto-monnaie ne souffre pas du problème de quantité, puisqu’on peut les diviser, mais le problème de la répartition subsiste.
C’est pour ça que je pense que c’est le C qui s’imposera (si jamais c’est nécessaire).

En fait, au fil de notre conversation, je me rend compte que notre principal point de désaccord porte sur la confiance. A titre personnel, je fais beaucoup plus confiance au système actuel (état - banque - monnaie contrôlée) qu’a un système purement technique sur lequel personne n’a de réel levier d’action.
Pour moi, l’argent n’est pas un objet physique mais reste (et doit rester) un objet purement social.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès