• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Homme de Boutx Homme de Boutx 7 septembre 22:23

@charly10
je me suis posé la question de la mesure du CO2 en altitude.. effectivement pas de réponse sauf au bord d’un volcan.. quelle crédibilité !
Quant à l’effet du CO2 ça fait longtemps que j’ai éliminé l’hypothèse farfelue !

Reste l’effet des nuages :
Les contrails sont intéressants car ils sont en équilibre hyper instables, recevant un rayonnement IR (340W/m2) disproportionné par rapport à leur capacité thermique ce qui devrait les vaporiser quasi instantanément.. mais ils arrivent à persister dans certaines conditions assez longtemps du simple fait qu’ils sont probablement à une température de l’ordre de -30°C à laquelle ils réémettent 50% du rayonnement reçu du sol vers l’espace, renvoyant les 50% restants au sol et donc thermiquement stables. L’impact est forcément un réchauffement de l’atm qui persistera tant qu’il y aura des avions à kérosène (peut-être qu’au carbone, pas de contrails)
Il y a aussi les nuages bas qui refroidirait l’atm du fait d’un albédo important... 
pour le démontrer,il faudrait avoir des température au-dessus et en dessous des nuages bas.. pas courant sur internet.
Par contre, les nuages qui se forment le soir par refroidissement nocturne n’ont pas d’action sur le soleil, donc pas d’effet de refroidissement par réflexion mais surtout un effet d’écran anti-refroidissement donc aussi du réchauffement . 
La chaleur accumulée la journée par l’activité humaine peut ainsi, par augmentation de formations nuageuses justifier d’un réchauffement sensible..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès