• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


baldis30 30 septembre 2018 18:47

bonjour à tous

il apparait une chose certaine à la lueur de plusieurs informations concordantes :

’L’alerte au tsunami a été faite correctement, mais .... elle a été levée très prématurément « 

Il faut s’interroger  : le mouvement censé être à l’origine de cet événement est, selon les données actuellement connues, un coulissage. Or ce type de mouvement engendre rarement des tsunamis, d’où une première cause de précipitation dans la levée de l’alerte.

Un autre facteur peut rentrer en jeu : est-ce que c’est le séisme qui a engendré le tsunami ou ce dernier a-t-il été engendré au second degré ? 

Expliquons : les séismes même sous-marins engendrent, comme partout des mouvements de terrain, dans le cas sous-marins ce seront des mouvements violents de sédiments, ou de forts courants de turbidité entrainant aussi des mouvements de matière et il en résulte des causes possibles de tsunamis » 

Sur le problème des mouvements de versants sous-marins on peut se rappeler ce qui arriva à Nice en l’absence de séisme ... une pente instable .... ( et peut-être d’autres facteurs sans origine tectonique ...

Quand aux effets du séisme lui-même, c’est toujours pareil dans le cas des pays du tiers ou du quart-monde : le peuple a déjà de la peine à survivre au jour le jour, alors consacrer de l’argent à respecter des normes parasismiques pour des événements rares n’est pas dans leur vision même à moyen terme ! on a connu cela aussi en Europe même dans des pays mieux lotis ...( voir séisme de Messine au début du XXème siècle ... et même les récents séismes dans la zone appenine ...)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès