• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 8 octobre 2018 23:40
@sweach

« Il est relativement difficile de bien juger et de bien comprendre le nazisme »

Je vais certainement vous heurter, mais il m’a suffit de contempler pendant une vingtaine de minutes l’Ile des morts d’Arnold Böcklin (1827-1901) pour en découvrir plus, sur le national-socialisme, que ne m’en ont appris les 30 ou 40 bouquins que je possède dans ma bibliothèque, dont « Mein Kampf », « Le mythe du XXe siècle », d’Alfred Rosenberg, « La Race », de Walter Darré, « Le national-socialisme des origines à la guerre », de Johannes Ohlqvist, « Le III Reich » de Jean Daluces, pseudo. de Jacques Benoit-Méchin selon certains.

 

Böcklin lui-même a peint cinq versions  de la même toile - ça donne déjà penser… -, entre 1880 et 1886 L’une d’elle, celle de 1883, était accrochée au mur derrière le fauteuil de bureau de Hitler, à la chancellerie

 

En toute honnêteté, il faut reconnaître que ce romantisme glaireux s’accorde admirablement avec le folklorique paganisme wagnérien- BOUM ! BOUM ! - et le mysticisme plein de flambeaux des cérémonies de l’Oldenburg Vogelsang,

 

Toutefois, qu’il y ait des gens qui croient « sérieusement » que Thor, Odin, Freyja existent dans un Walhalla (ou Akbar), conduit à se demander si le national-socialisme, n’était pas, finalement, qu’une vaste fumisterie dont les inventeurs allaient être tellement dépassé par leur succès que dire « Pousse, on passe ! », les aurait conduit à l’asile.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès