• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Séraphin Lampion Chourave 25 octobre 2018 14:13
Les lois constitutionnelles de 1875 (Troisième République) qui ont remis en selle la République, ont conservé le principe d’un « parlement » (appelé Assemblée Nationale) composé de deux chambres, sous le nom de Sénat et de Chambre des députés. 

Ce bicaméralisme était un compromis tactique : le Sénat était le « prix à payer » comme le disait le duc de Broglie : « Les républicains lui sont hostiles mais l’acceptent pour avoir la République et les royalistes pour consentir à la République, exigent des garanties quant à son caractère conservateur ». 

Les monarchistes ayant obtenu satisfaction, ils disposaient d’une assemblée qui pouvait contrer la chambre des députés élue au suffrage universel, et ce d’autant plus que les deux chambres disposaient de pouvoirs identiques.

Même la constitution de la 5ème République n’a pas pu revenir sur cet « acquis » des familles réactionnaire qui, pour ne plus être monarchistes, ont à coeur de maintenir leur contrôle à travers une élection censitaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès