• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Doume65 28 octobre 2018 12:05
Bonjour à tous.
Je profite de ce billet sur cette belle chanson évoquant la fin de vie d’un parent cher pour partager celle de Berry, intitulée « Plus loin » et injustement passée inaperçue.

Je sais que tu reviens de loin,
Que peut-être tu n’iras pas plus loin.
Disons, qu’ici c’est bien,
Nous ne nous verrons pas demain.
On s’est dit qu’on s’était tous dit,
Je crois même qu’on a ri.
J’ai beau serrer ta main,
Nous ne nous verrons pas demain.

Une heure légère et douce,
Comme l’eau et comme l’air.
Oh douce et légère,
Comme la mousse sur ta bière.

Je m’enroule au plus près de toi,
Tu dis que tu as froid.
Je souffle sur tes mains,
Qui d’autre m’aimera demain ?
Tu me caresses une dernière fois,
Je tremble autant que toi.
Ça fait un mal de chien,
Qui d’autre m’aimera demain ?

Une heure légère et douce,
Comme l’eau et comme l’air.
Oh douce et légère,
Comme la mousse sur ma bière.

Qui se souviendra de ta voix,
De ta peau, de tes doigts ?
Je m’accroche à ton bras.
Qui d’autre m’aimera comme ça ?
Je coupe une mèche de tes cheveux,
Je te recoiffe un peu.
J’embrasse ton front froid,
Qui d’autre m’aimera comme toi ?

Toi, légère et douce,
Comme l’eau, comme l’air.
Oh douce et légère,
Tout comme la mousse sur ta pierre.

Oh légère et douce,
Comme l’eau et comme l’air.
Oh oui douce et légère,
Comme la mousse sur ta pierre.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès