• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


popov 6 novembre 2018 05:55

Les théories sur les aliments bons ou mauvais pour la santé ont un demi temps de vie de 10 ans. C’est-à-dire qu’après 10 ans la moitié seront considérées comme pas nécessairement correctes ou complètement fausses.

Il fut un temps où l’on condamnait le beurre et louait la margarine. Pourtant, quand on sait comment on fabrique le vrai beurre de ferme et la margarine, on aurait pu se douter qu’il y avait anguille sous roche.

Mon père se méfiait des médecins. Pour ses petites malfoutoses, il allait voir le rebouteux du coin. Par curiosité, je l’ai un jour accompagné chez le rebouteux. À ma grande surprise, il ne cherchait pas à diagnostiquer la maladie. Il alignait une série de flacons sur la table et promenait son pendule au-dessus. Quand le pendule « réagissait » au-dessus d’un flacon, il disait : « voilà tu as une maladie qu’on peut soigner avec cet extrait de plante ; c’est probablement une ... » suivait le nom d’une pathologie.

Toujours est-il que les gens qui consultaient ce rebouteux en étaient très satisfaits.

Effet placebo, allez-vous dire. Admettons. Mais si un placebo peut guérir, les médecins, surtout les généralistes, devraient recevoir une formation de base en médecine psychosomatique de façon à renforcer l’effet placebo des médicaments qu’ils prescrivent. C’est là que la médecine devient un art.

Le rebouteux avait averti mon père qu’il devait se méfier de la pneumonie. Mon père est entré pour la première fois de sa vie dans un hôpital pour un cancer de poumon. Faute de lit, il est resté de nombreuses heures dans un couloir mal chauffé alors qu’il était affaibli par le traitement. Il est mort d’une pneumonie.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès