• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Pascal L 9 novembre 2018 19:28

Le procès du Chevalier François-Jean Lefebvre de la Barre est emblématique de l’intrusion du temporel dans le spirituel. Ce chevalier, auteur de blasphèmes publics et de profanations avait soulevé la colère populaire. Il fut condamnée en 1766 par le tribunal d’Abbeville puis par le parlement de Paris (deux institutions civiles) à être décapité après avoir été passé au préalable à la question. L’évêque d’Amiens et tous les évêques de France réunis en assemblée générale ont demandé la grâce au roi. Voltaire, muet lors du procès car mis en cause déformera les faits par la suite en la retournant contre la foi catholique qu’il haïssait. Alors qui est vraiment à l’origine de cette affaire ?

Ne faites pas totalement confiance à Voltaire, il avait aussi ses préjugés. Ses théories ont été à l’origine de pas mal de massacres de Chrétiens et de prêtres lors de la Révolution. En voulant soumettre le pouvoir spirituel au pouvoir temporel (ils étaient bien séparés avant la Révolution) il a créé une forme de totalitarisme qui n’a pu disparaître qu’avec la loi de 1905. Et encore, la tentation concordataire est toujours présente chez nos gouvernants.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès