• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


choco (---.---.204.234) 19 mars 2007 19:01

L’hypocrisie républicaine est d’autant plus forte que le néocolon se trouve dans un pays ou une région pauvre et qu’il n’est pas né sur le sol étranger, donc qu’il a grandi en métropôle. Son arrivée dans une « ancienne » colonie a pour but, le même que celui des anciens colons... apporter la civilisation aux sauvages... et surtout s’enrichir énormément. Je prends l’exemple que j’ai connu qui je pense est tout à fait significatif du problème. Je suis à né à l’île Maurice (indépendant depuis le 12 mars 1968), j’ai grandi en France, je suis FRANCAIS. J’ai été animateur dans une colonie de vacances où la directrice était une institutrice de Mayotte. Le comportement qu’elle avait, était typique de ce que les populations « indigènes » qualifient de : métro. La pure métro, d’un égo surdimentionné, et d’un dédain envers moi... Pourtant je suis FRANCAIS. L’Océan Indien lui appartient : « c’est MON Océan ». Je pouvais sentir à travers ses mots et son comportement un réel mépris pour habitants de Mayotte. Je ne pense pas me tromper. L’intérêt que les gens ont pour l’étranger est purement économique. Certes, nous (indiègnes) avons notre manière d’être, mais qu’est-ce qui donne le droit aux occidentaux de nous juger ? J’entends souvent des discours du genre « les étrangers en France s’ils ne sont pas contents, ils n’ont qu’à rentrer chez eux ». À cela je leur répond : Pareil pour les Métro, s’ils ne sont pas contents qu’ils restent chez eux ! L’origine du problème remonte à la colonisation. SI les colons français n’étaient pas venu foutre leur bordel (surtout en Algérie), il y aurait moins de problème. Je pense qu’il serait très appréciable de la part du Président de la République de s’excuser au nom de la France sur le passé peu glorieux de cette époque. Cela ne règlera pas tous les problèmes, mais ça sera un pas important et une main tendue vers l’autre. Car, l’absence d’excuse me fait croire aujourd’hui que beaucoup de personnes pensent réellement qu’il puisse y avoir eu des effets positifs de la colonisation, qui continue à mon sens plus de manière économique que politique. (L’exploitatoin est rendue possible à travers les multinationales. ET quand un Indien vient racheter un géant de l’acier en France on crie au scandale...) .Les Français trouvent cela injuste et inadmissible que Hitler vienne les envahier et les piller (je parle juste de ce point de vue et non pas de la solution finale). Les critiques sont en grande majorité unanime. Nonobstant cela, aucune réaction concernant leur envahissement et leur pillage... Deux poids, deux mesures... In fine, je pense sincérement que les excuses de la France serait un pas vers la solution du problème, car aujourd’hui, la génération actuelle qui vit en Métropôle, garde une rancœur profonde de cette période, même s’ils ne l’ont pas vécu. Et ils s’aperçoivent bien que non seulement leurs parents et/ou grand-parents ont été traités de manière scandaleuse par la France et que cela continue. (cf « indigènes » de Rachid Bouchareb). Ces enfants réalisent vraiment que la France ne respecte pas leur parents, et dès lors, les parents perdent une certaine crédibilité face à leurs enfants qui commencent à ne plus les respecter. Dès lors, comment peuvent-ils respecter un État qui ne respecte pas leurs parents ? Cela explique en partie le problème des banlieues ! Car bon nombre de ses jeunes ont le même sentiment que moi : « Je suis FRANCAIS et je suis fier de l’être ! »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès