• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jean Keim Jean Keim 17 novembre 2018 08:23

Il reste une chose importante à faire percevoir et donc à percevoir individuellement, loin de l’impact que certains vocables peuvent avoir sur notre esprit...

Nous vivons d’instant en instant des événements singuliers (étymologiquement uniques), aucun ne se répètera jamais à l’identique, certains disparaissent complètement (ils meurent de leur belle mort) sans laisser de trace, quand d’autres viennent imprégner une mémoire tel un engramme, et ainsi la pensée dans son activité routinière peut les récupérer et les ré-utiliser à sa convenance, parfois au point de modifier notre chemin de vie, parfois en échafaudant des théories qui vont faire le tour du monde ; dans l’exemple d’EMI, cet événement, incompréhensible pour notre pensée car pas dans l’une de nos mémoires, devra néanmoins trouver une explication et celle qui colle bien, comme l’acronyme le suggère – Expérience de Mort Imminente –, permet de transformer le phénomène en une expérience bien cataloguée, donc acceptable et re-mémorable, sans cela l’esprit et donc la pensée ne peuvent pas s’en emparer.

La façon dont le processus de la pensée fonctionne est bien adapté aux aspects pratiques de la vie, ainsi je mémorise le chemin qui me permet d’aller acheter mon pain chaque jour, mais en dehors du concret qu’e’n est-il de sa pertinence ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès