• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Axel_Borg Axel_Borg 23 novembre 2018 11:02

A la pédale, Raymond Poulidor fut sans doute le meilleur coureur du Tour de France 1964 mais gagner la Grande Boucle requiert aussi d’éviter des erreurs comme celles de Monaco (final d’étape mal anticipé au stade Louis II) et du Puy-Dôme (technique sur le braquet choisi et tactique sur l’attaque trop tardive).

Malchanceux sur la route de Toulouse où son rival Anquetil semblait perdu pour le maillot jaune dans le Port d’Envalira, Poulidor fut bluffé par le Normand sur les pentes du volcan auvergnat, pour le coude à coude le plus célèbre de toute l’Histoire du Tour de France, un certain 12 juillet 1964.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès