• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Aristide Aristide 22 novembre 2018 16:36

@Luc-Laurent Salvador

Il ne s’agissait pas pour moi de nier l’existence de cette frange de jeunesse à l’abandon, sans aucune assistance familiale et souvent même souffrant d’énormes difficultés pour subsister, survivre. Le problème est bien là, la difficulté à atteindre ces jeunes à trouver les moyens de lier une relation et ensuite essayer de construire. 

Est-ce que cela est possible ? Y a t’il des solutions ? Ou faut-il se satisfaire de cette situation et abandonner ces jeunes à leur sort en espérant que la vie les contraindra à rentrer dans le moule. Je suis de plus en plus pessimiste sur les chances de sortie de leur situation, tellement les problèmes s’accumulent. 

Par expérience, à un niveau de gravité beaucoup moins important, j’ai constaté que toutes les actions de prévention, les demandes de collaboration des parents avec les éducateurs, ... ne trouvaient un écho que chez ceux qui justement en avait le moins besoin.

Pour le reste, les gesticulations politiciennes des uns et des autres me conforte largement dans mon pessimisme.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès