• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


xana 4 décembre 2018 17:32

@julius 1ER

Et en plus tu me ressers les arguments éculés de ceux qui ne souhaitent pas qu’il soit permis au peuple de voter.

Tu as juste oublié leur argument numéro un : C’est que le peuple est trop con pour se gouverner lui-même. Ils n’aiment pas le dire ouvertement, mais c’est clair q’ils le pensent, et toi aussi.

Tu crains de passer ta vie à pianoter sur ton ordi pour voter ? Mais dis-moi, n’est-ce pas exactement ce que tu fais en ce moment pour critiquer mes posts ? Et puis, dis donc, au Parlement ils sont en gros un (petit) millier à voter, moins les nombreux absents, et ca n’a jamais été considéré comme un obstacle à la validité de leurs votes... Donc si l’administration a une loi ou un simple amendement à faire approuver au peuple, elle peut facilement envoyer un mail à disons 2000 citoyens pris au hasard sur les listes électorales, avec une question, un délai et un code de validation pour la réponse. Le citoyen qui aura répondu ne sera peut-être plus dérangé pendant quelques années, on est un bon paquet de millions, non ? Et si quelques-uns des citoyens appelés à répondre s’abstiennent, parce qu’ils ne savent pas ou ne veulent pas se prononcer, où est le problème ?

Non, il n’existe qu’un argument imparable contre la Démocratie Directe : C’est qu’il est impossible de monnayer son suffrage. Personne ne saura que (parmi 2000 autres citoyens inconnus) je dois voter pour la loi XXIV, amendement 18. Personne ne viendra donc me proposer un petit cadeau pour que je vote pour (ou contre).
C’est un système de gouvernement vraiment haïssable pour tous ceux qui vivent de la corruption. Pardon, je veux dire du lobbying.

Jean Xana


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès