• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


velosolex velosolex 6 décembre 19:02

@Sergio
Je parle simplement des landes des monts d’Arrée, dont tu peux voir quelques photos accompagnant mon texte. Les landes ont énormément disparu de Bretagne en moins de cent ans. On ne les trouve plus guère que dans les mont d’Arrée. Ce sont des créations souvent humaines, liées aux déboisements sur des terres pauvres, où les arbres n’ont pu repousser, et qui ont donné naissance ensuite à une végétation originale, genêts, ajoncs, fougères, mousses, endroits très propices aux papillons, aux oiseaux et insectes ; un eco-système très riche et en péril. Dans la vieille société bretonne, tout était récupéré, et les ajoncs servaient de litière au animaux, ou d’aliments pour les chevaux, une fois broyés. Une société écologique avant que le terme existe, les landes étant donc un lieu de partage original, communautaire, encouragé par les moines cistersiens, et c’est marrant de voir que Notre dame des landes a pour objectif avec ses zadistes de revenir à cette vocation première. « La mémoire des landes en bretagne », un bon bouquin écrit par François de Beaulieu, avec des illustrations d’un peintre étonnant, Lucien Pouedras, fils de paysan, qui représente le monde paysan Breton tel qu’il l’a connu avant les années 60....https://bit.ly/2rklgom
Un peintre étonnant, dont les tableaux qui semblent naïfs, ne le sont nullement, à part l’émerveillement, mais qui sont des récits quasi ethnologiques de ce vieux monde disparu. Car il ne faut pas se raconter d’histoire, le bocage à dans beaucoup d’endroits disparu, mais les techniques, et la raison. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès