• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


xana 6 décembre 12:41

Bravo Attilax, enfin un article constructif sur le devenir de notre société !

Effectivement, à une époque où la soumission du peuple semblait définitivement acquise, ce mouvement est une véritable renaissance de la citoyenneté. Mais le risque est grand de tout perdre dès que l’un des citoyens cherchera à tirer la couverture à lui.

Oui, le bien public est à tous et ne doit être confisqué par personne !

Il est donc impératif que disparaisse la corruption, et pour cela AUCUNE représentation ne devra être admise. Seuls les citoyens peuvent décider dans une Démocratie, que ce soit par référendum (pour les questions primordiales) ou par vote direct d’un échantillon de citoyens pris au hasard dans la liste électorale, échantillon changé avant chaque vote.

Si douze jurés appelés au hasard peuvent décider de la vie d’un homme devant un tribunal, comment quelques milliers de citoyens ne seraient pas compétents pour voter une loi, un amendement ou un budget ?

Nous disposons désormais (si nous en avons la volonté) des outils nécessaires sur le plan technique : Liste électorale, logiciels de sélection aléatoire, mails sécurisés, etc pour solliciter dans un délai réduit le suffrage du peuple avec une garantie presque absolue contre le lobbying (un terme chic pour la corruption) des diverses mafias intéressées à influencer le vote.

Il suffit d’expliquer aux gens que la Démocratie ce n’est pas faire la queue tous les dimanches devant des isoloirs. C’est donner son avis franchement et simplement quand le pays le demande. Ce n’est pas répondre à des référendums truqués avec des questions à tiroir, ni des élections truquées où on est forcé de voter Untel pour bloquer Unetelle.

La Démocratie, c’est aussi renvoyer les politiciens à Pôle Emploi, faire l’économie des ors de la Ripoublique et des milliers de sinécures à vie.

La Démocratie enfin, c’est de décider nous-mêmes si nous conservons ou si nous refusons des traités indignes, signés par des traîtres. D’en peser les conséquences puis de récupérer ce que nous pourrons de notre souveraineté.

Jean Xana


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès