• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Decouz 5 décembre 12:47

Les interprétations ésotériques de la Bible (comme celles du Coran) font appel à les science des lettres et des nombres.

"Ainsi, on peut remarquer que dès le tout premier verset, dans son premier mot et dès sa première lettre, la Torah nous annonce qu’il existe DEUX débuts, DEUX points de départ, DEUX commencements pour chaque chose !
Le premier commencement est celui qui est le plus terrestre ; c’est le commencement tangible où la perception de l’univers est limitée et mesurable. C’est ce commencement qui est cristallisé par la lettre Beth, cette lettre qui elle aussi est terrestre, audible et mesurable...

Le second commencement est celui du monde du Ciel. Le monde du Ciel ne connait pas les distances physiques, dans son univers tout s’exprime en langage métaphysique ! Cet univers est évidemment celui de la lettre Aleph, qui elle non plus ne se laisse pas exprimer tangiblement et vocalement...."

Autrement dit la structure formelle du texte est signifiante.

http://cabbale.blogspot.com/2009/12/berechit-et-ses-mysteres.html


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès