• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Arthur Gohin 6 décembre 18:54

 Albert Einstein en tant que moraliste est une farce car il n’est talentueux que comme copieur arriviste sans scrupules. 

*

 Le formule E= mc² a été trouvée par Poincaré en 1900, mais uniquement pour l’électromagnétisme, et en dehors de toute considération relativiste. 

 L’outil de base de la relativité restreinte sont les équations de transformations de Lorentz, auquelles Einstein n’a nullement participé. Et c’est encore Poincaré qui en a compris toute la force en découvrant leur structure de groupe. Il a pu alors clairement abandonner les notions d’éther et de temps absolu (1905). 

 Ces équations de Lorentz permettent de montrer très simplement la formule E= mc² pour l’énergie cinétique des corps en mouvement.

 Einstein a publié 5 semaines après Poincaré la même théorie, mais soutenu à fond par Max Planck qui voulait absolument que la « nouvelle mécanique » soit allemande et non française. 

  Einstein a proposé ensuite de généraliser la formule E= mc², mais diverses démonstrations, dont la sienne, ont peu convaincu. Elle n’a d’ailleurs jamais été testée sur des corps physiques perceptibles par les sens. 

*

  Poincaré comme Einstein ont échoué dans leurs essais de fusion entre la mécanique relativiste et la gravitation, faute d’utiliser la géométrie riemanienne de l’espace temps. C’est Grossmann qui a trouvé et la clef de cette fusion et l’équation de courbure qui en résulte. Hilbert a modifié cette équation pour obtenir la conservation de la masse. 

  Environs une semaine après Hilbert, Einstein a publié cette équation sous son nom. 

*

 Ceci est un condensé, que l’on peut saisir plus ou moins chacun selon ses connaissances. Le livre de Jules Leveugle sur cette question est humainement très détaillé. Mais sur le net on trouve tout ceci, l’aspect humain comme les raisonnements de la physiques. Personne n’est obligé de devenir compétant sur cette question, mais quand on ne l’est pas, il vaut mieux ne pas se prononcer.

*

 Alors Einstein déclarant que la personne Dieu est une fable ! Il aurait mieux fait de commencer par reconnaître que sa réputation est une fable.

 Ensuite, reconnaître que le peuple juif n’est pas supérieur aux autres, c’est déjà bien ; mais reconnaître que les hommes forment un seul peuple, c’eût été beaucoup mieux. Et oui, tous les hommes sont placés exactement devant le même choix : être vrai ou être faux.

  Einstein est un très mauvais exemple d’homme vrai. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès