• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian Labrune Christian Labrune 11 janvier 13:19

à l’auteur,

Je vous conseille de lire ou de relire, dans Michelet qui était ce qu’on appellerait aujourd’hui un progressiste et qui s’était toujours attaché à dégager les apports positifs de la révolution française, le chapitre qu’il consacre aux massacres de septembre 92. C’est édifiant.

Clémenceau avait eu cette parole malheureuse : « la révolution est un tout », qu’il finira cependant par nuancer.

Si on ne dissocie pas les principes de 89, qui sont légitimes, de la terreur de 93, on ne peut rien comprendre à l’histoire, et on ne verra pas en particulier que par un de ces mouvements de balancier qui s’observent partout dans l’histoire, le grand écoeurement de Thermidor après tant de massacres ignobles, conduit tout droit au despotisme et aux grandes boucheries européennes de l’Empire.

Les horreurs qu’on a pu voir ces derniers temps, en particulier sur le pont Senghor, me rappellent des scènes atroces. En particulier des scènes de meurtres au coin des rues en août 1792, celui de la princesse de Lamballe en particulier. Tout cela est indigne de l’idée qu’on doit se faire de l’humanité.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès