• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


marmor 10 janvier 15:12

Il est mignon l’auteur, il doit être actionnaire chez Vinci !

Un exemple de gabegie des partenariats public/privé générant de grosses commissions pour les ministres attributaires : le viaduc de Millau : Gayssot et Voynet attribuent la construction à Eiffage, estimant que le coût prévu de 320 millions d’€ n’est pas supportable par l’état, en 2001 la concession de 78 ans est signée.

L’état ( nous) prenons en charge l’achat des terrains et les infrastructures, à charge de Eiffage de construire. Coût final pour Eiffage : 400 millions d’€. Après un peu plus de trois ans de travaux, en 2004, le viaduc est ouvert. Selon les propres chiffres de Eiffage, l’investissement est amorti en 2006. Aujourd’hui, selon les mêmes sources, le chiffre d’affaires des passages est d’environ 75 millions d’€ /an soit depuis l’ouverture, 1350 millions d’€ avec bloquage par contrat jusqu’en 2045 irrévocable !

Belle affaire pour Eiffage ! Emplois générés pour l’exploitation : zéro !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès