• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


rogal 11 janvier 10:35

Problème de toute première importance, que les politiciens de tous bords ne pourront pas éluder indéfiniment. L’auteur a raison sur ce point. Dommage que lui-même le traite à coup d’approximations et de manière incomplète : à côté de la dette des États il y a celle des entreprises et celle des particuliers.

Quant à la solution à adopter, il faudrait comparer d’abord les voies qui s’offrent. La répudiation totale (pourquoi pas en effet ?) ou partielle, la croissance retrouvée, etc.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès