• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


oncle archibald 14 janvier 10:25

Cher Velosolex,

Sur le pont d’Arcole il y avait des gendarmes auxquels leur hierarchie avait demandé d’interdire le passage et face à eux une foule qui entendait forcer le passage. Rien à voir avec les quelques douzaines de gaillardes qui à propos de bottes d’oignons se crêpaient un jour le chignon. Effectivement le contexte n’est pas le même.

Un gendarme se doit d’obéir aux ordres et un manifestant devrait se contenter de manifester pacifiquement sans s’en prendre physiquement aux « forces de l’ordre ». Un homme qui pratique « le noble art » à haut niveau et qui vient manifester équipé de gants « spéciaux » destinés à blesser me parait très différent des ménagères faisant leur marché à Brive La Gaillarde.

Quant au second exemple que vous me proposez, il y a aussi une autre video qui circule, au besoin je ferai les recherches necessaires et je vous la fournirai, montrant que le gendarme « boxeur », quelques instants avant cet épisode violent et non justifié, venait de se faire tabasser à terre par des manifestants en goguette.

Certes certes il se devait lui l’homme qui connait et défend l’ordre Républicain de ne pas se laisser aller à la vengeance pure et simple, mais comment ne pas comprendre qu’en plus d’être un gendarme c’est un homme.

On ne peut pas à la fois lui envoyer des cailloux dans la gueule, le bourrer de coups de pieds dans les cotes quand on a réussi à le mettre par terre et se plaindre que lorsqu’il se relève et chope un de ses agresseurs ou un manifestant qu’il assimile à ses agresseurs il ne se contente pas de le prier poliment de le suivre jusqu’au camion pour une vérification d’identité ! La aussi c’est une question de contexte !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès