• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


 C BARRATIER C BARRATIER 23 janvier 11:47
  • @troletbuse
Je donne des chiffres dans le chapitre Emmanuel.
Bien sûr les groupes de résistants ne faisaient pas de listes lorsqu’ils étaient en France, même pas avec leur faux nom, car ils avaient une carte d’identité avec ce faux nom. Les destinataires des paquets de tracs à distribuer, partout, avaient des boites à lettres avec un autre faux nom, sans carte d’identité.
Un résistant pris était torturé et souvent il parlait...il ne poivait donner que deux ou trois noms....et ces faux noms là changeaient dès l’arrestation connue.
On doit connaitre par contre l’identité des résistants en angleterre, à condition qu’ils ne fassent pas d’allées et venues. Un résistant arrêté avec son vrai nom, toute la famille en otage !
N’oublions pas que paris occupé par des milliers d’allemands s’est libéré tout seul, avant l’arrivée de Leclerc.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès