• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Pascal L 29 janvier 2019 20:23

Le problème, c’est que nous ne pouvons combattre l’islam politique avec une loi sur les religions. L’islam n’est pas qu’une religion, c’est également un projet social et politique totalitaire que l’on peut rapprocher des grandes idéologies qui ont traversé le 20ème siècle. Je ne crois pas que la laïcité n’ait jamais été invoquée pour combattre ces idéologies.

Comme toutes les idéologies, l’islam a un projet de société idéale identifiée comme le bien où l’ensemble de la planète sera musulmane. L’accès à au bien ne peut se faire qu’en nettoyant la terre du mal identifié aux Juifs, Chrétiens et autres mécréants. Nous sommes face à une inversion du bien et du mal, le mal étant considéré comme un bien si c’est pour construire la société idéale. Jusque là, je ne vois pas la différence avec les idéologies du 20ème siècle, si ce n’est qu’Allah a été ajouté pour augmenter la pression sur ses membres. On peut dire que cela marche car la longévité de l’islam est supérieure à toutes les idéologies concurrentes qui ont un peu de mal à dépasser le siècle.

La loi de 1905 n’est sans doute pas parfaite, mais elle a permis d’aboutir à une société apaisée qui contraste avec la période précédente du concordat. Il faut tout de même faire attention à l’usage qu’en font les Musulmans, prompts à l’invoquer pour que l’Etat ne regarde pas le projet social et politique musulman au nom de la séparation. Par ailleurs, l’islam s’assoit dessus dès qu’il s’git de construire une mosquée, car la loi de 1901 permet de récupérer des subventions.

Il faut donc commencer par appeler un chat un chat et l’Etat devrait bien s’intéresser au projet social et politique pour le combattre avec des moyens adaptés. Le volet religieux de l’islam n’a pas besoin d’être combattu, les pratiques spirituelles de l’islam ne posent de problème à personne : la spiritualité en islam est constituée soit d’une simple récitation de prières, soit de la spiritualité Hindoue du soufisme, soit de la spiritualité africaine des Marabouts, chacune de ces variantes pouvant s’additionner. Je n’ai jamais entendu dire que l’Hindouisme ou l’animisme africain posaient des problèmes dans la république.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès