• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Julyo Julyo 7 février 11:42

@charly10

Ce que vous dites est tout à fait exact et dresse indiscutablement l’état de la situation (et je n’ergoterai pas sur « la financiarisation de l’emprunt » qui me convient tt à fait.

La dette, l’Etat l’a laissé filer pour avoir la paix sociale – le pognon de dingue du Monarc, et n’a pas servi un « cercle vertueux ».

Nous sommes en situation de dette, et il faut faire avec.

Comme les taux d’intérêts maintenant sont bas, le coût n’est « que de » 40 milliards depuis quelques années. Si les US augmentent leur taux, l’Europe/ la BCE suivra pour s’aligner dans l’année ( d’autant que la bougresse largue en émettant de la monnaie à tout va, alors qu’elle n’en a pas le droit puisqu’elle est là pour, d’abord, lutter contre l’inflation ). Ce qui signifie qu’à partir du moment où les financiers privés vont décider unilatéralement ( pour une raison qui les arrange ; ils font ce qu’ils veulent) de remonter les taux, ( ce qui n’est pas inconcevable puisque les US l’on déjà fait ) les Etats vont devoir cracher au bassinet encore davantage pour payer ces intérêts grossis.

S’ils ne le peuvent, la dette au principal viendra se gonfler d’autant…Jusqu’à quand ?

La situation actuelle, en roue libre est catastrophique. Nous avons Damocles qui nous attend au tournant.

Et, nous n’avons actuellement aucune possibilité de nous dégager rapidement de cette situation qui peut devenir vite extrêmement critique. Encore faudrait-il qu’il se trouve une volonté quelconque, quelque part ne serait-ce que d’y réfléchir à la solutionner.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès